Le Mythe

L’héritage ancestral a joué un rôle moteur dans la relation spirituelle des Grecs avec l’olivier, considéré comme le don le plus précieux de la déesse Athéna et mentionné dans les sources antiques comme “olivier sacré”.


Le mythe commence par une dispute divine qui aurait eu lieu au sommet de l’Acropole de la ville antique d’Athènes. Il s’agit d’une querelle entre Athéna et Poséidon pour le titre du protecteur de la ville et le droit de lui donner son nom.


Athéna aurait emporté la victoire dans cette compétition et devenue la donatrice du premier olivier porteur d’olives dans tout le pays. Ainsi, elle n’a pas seulement obtenu une victoire divine, mais aussi le respect éternel des hommes pour son offre inestimable à l’humanité.


En Grèce, la branche d’olivier a toujours eu une valeur symbolique qu’elle conserve de nos jours. Ainsi, une couronne d’olivier était une distinction honorifique des vainqueurs des Jeux olympiques, tandis que l’huile d’olive est actuellement considérée comme une des substances les plus précieuses grâce à ses bienfaits importants pour l’homme.

Ainsi, le mythe est devenu histoire, l’histoire est devenue tradition, et le don de la déesse Athéna a été offert à tout le monde.